REVUE DE PRESSE [ french ]

Share good links, discuss about graffiti.

Postby afrotagger » June 28th, 2007, 7:07 pm

:shock:
User avatar
afrotagger
burner
burner
 
Posts: 90
Joined: May 11th, 2004, 6:34 pm
Location: Froggies'Land -49-

Postby afrotagger » June 28th, 2007, 7:07 pm

aïe, ça me pique pour eux.............................
User avatar
afrotagger
burner
burner
 
Posts: 90
Joined: May 11th, 2004, 6:34 pm
Location: Froggies'Land -49-

Postby eko » June 28th, 2007, 7:17 pm

oui c'est très triste.
Comme la plupart des provinciaux Azyle je l'ai découvert dans Paris Tonkar avec le fameux : "Je préfère faire les dépots tout seul pour être certain d'avoir de la place".
C'est une vrai légende du graffiti.
User avatar
eko
Site Admin
Site Admin
 
Posts: 4614
Joined: September 9th, 2003, 10:33 am
Location: France

Postby DuBwIsE !!! » July 2nd, 2007, 10:32 pm

http://jcdurbant.blog.lemonde.fr/2007/06/28/vandalisme-it%E2%80%99s-again-the-media-stupid/

Vandalisme: It’s again the media, stupid!
“Deux légendes du graffiti arrêtées par la police” …

Enième illustration de l’irresponsabilité de nos médias que ce titre du Monde annonçant l’arrestation de deux vandales qui ont coûté, sans parler de leurs émules et des nouvelles formes comme le gravage au diamant de vitrier ou à l’acide, plus de 600 000 euros à la seule RATP.

Pourquoi parler en effet d’artistes et de légendes, alors qu’on a affaire à des vandales qui, avec leurs milliers d’imitateurs inspirés par les prétendus exploits qu’orchestrent pour eux des médias irresponsables, coûtent des millions à l’ensemble des contribuables que nous sommes?

Et ainsi reproduire et amplifier un phénomène qui, comme par hasard, trouva sa source dans le même genre de journalisme irresponsable de l’autre côté de l’Atlantique dans les années 70.

Comme ce Charles Don Hogan du NYT qui, dans un tristement célèbre article de juillet 1971 (’Taki 183 Spawns Pen Pals’, le 21 juillet 1971) où il interviewait un jeune newyorkais d’origine grecque (un certain Demetrios, dit Demetraki, du quartier hispanique de Washington Heights, domicilié dans la 183e rue, d’où son graffiti: “Taki 183″), entraina dans les semaines, années et décennies qui suivirent la catastrophe de vandalisme que l’on sait.

Mais aussi ce monde artistique qui, encensant et récupérant le phénomène, en fit de soi-disant œuvres d’art (rebelote il y a quelques années avec cette voiture brûlée exposée au Musée d’art contemporain du Palais de Tokyo!) jusqu’à ce que la chose soit reprise, dix ans plus tard en France, par les médias et d’innombrables émissions de télé et bien sûr, dans la rue,… les premiers imbéciles venus et leurs milliers d’imitateurs.
User avatar
DuBwIsE !!!
ekosystem family
ekosystem family
 
Posts: 615
Joined: January 12th, 2004, 1:59 pm
Location: normandie

Postby DuBwIsE !!! » July 2nd, 2007, 10:35 pm

http://nymag.com/guides/summer/17406/

Graffiti in Its Own Words
Old-timers remember the golden age of the art movement that actually moved.
By Dimitri Ehrlich & Gregor Ehrlich

Image
TRACY 168, who began writing graffiti in the late sixties and invented wild style in the mid-seventies, painted this train in two minutes in 1974. Afterward, he added ink and whiteout to the photo.
(Photo: Courtesy of Martinez Gallery)
User avatar
DuBwIsE !!!
ekosystem family
ekosystem family
 
Posts: 615
Joined: January 12th, 2004, 1:59 pm
Location: normandie

Postby SPARKESPAR » July 22nd, 2007, 10:20 pm

afrotagger wrote:Bon j'ai tout fait mais il m'est assez difficile de le choper, donc en désespoir de cause je viens à la source, là ou on en a parler et reparler, pour le quémander a ceux qui pourraient l'avoir sur leur disque...
et la vous me direz qu'est ce que tu veux accouches bordel!
Eh bien j'accouche,
j'arrive pas a à récupérer le lundi investigation de canal+ passé fin mars, que ce soit en torrent ou en P2P... que dale j'ai pas!!
Avis aux possésseurs... ça serait cool!
mercii!


Ils ont supprimé la partie 1... mais voici les deux autres... :wink:

:arrow: Partie 2
:arrow: Partie 3

Très bon docu d'ailleurs...
SPARKESPAR
new comer
new comer
 
Posts: 1
Joined: July 22nd, 2007, 10:03 pm
Location: PARIS

Postby afrotagger » July 23rd, 2007, 12:05 pm

Salut,

Merci garçon mais en fait je demandais si quelqu'un l'avait en mémoire sur son disque. Je sais qu'il est en stream sur le web et je voulais le récup histoire de l'avoir "en dur" avant que ce qui est en train d'arriver a 93reizh sur dailymotion soit effectif: se faire effacer à cause des droits d'auteurs... :s
enfin merci d'avoir poster, ça fait remonter le sujet! :wink:

Donc cette annonce est tjrs de rigueur: Si quelqu'un l'a en divx :arrow: MP! :)
merci,
peace a + et malgré le temps, bonnes vacs à tous!
User avatar
afrotagger
burner
burner
 
Posts: 90
Joined: May 11th, 2004, 6:34 pm
Location: Froggies'Land -49-

Postby afrotagger » July 24th, 2007, 12:08 pm

ça y ai c'est géré.
chopé sur la mule,
très bonne qualité,
que demande le peuple!
a++ et merci Sparkspar :wink:
User avatar
afrotagger
burner
burner
 
Posts: 90
Joined: May 11th, 2004, 6:34 pm
Location: Froggies'Land -49-

Postby DuBwIsE !!! » December 20th, 2007, 12:17 pm

http://www.tdg.ch/pages/home/tribune_de_geneve/l_actu/geneve/detail_geneve/(contenu)/162769

Image

Image

Il tague MEUH sur les murs: dégâts évalués à 100 000 fr.
Un homme de 23 ans a été interpellé et conduit en prison pour avoir dessiné un centaine de tags sur les murs de la ville.

Mercredi, un tagueur genevois de 23 ans a été interpellé à son domicile. Le 13 août dernier, il avait été interpellé en flagrant délit alors qu'il dessinait un graffiti sur un immeuble du boulevard de la Cluse. Conduit au poste de police, il avait signé une déclaration dans laquelle il a admis avoir dessiné un graffiti abstrait et 2 tags. On pouvait alors lire l'inscription "meuh".
Suite à ces faits, la police a pu recenser en divers points de la ville dix autres tags identiques. Il s'agit de dix inscriptions (MEUH et MEUHSIEUR). Dans la matinée de mercredi, la brigade des mineurs a donc interpellé cet homme qui a reconnu être l'auteur d'une centaine de tags identiques à Genève.
Les enquêteurs ont déjà reçu vingt-cinq plaintes de diverses régies immobilières, dont quatorze précisaient le montant des dégâts, soit un total de près de 18 500 fr., les dommages s'élevant en moyenne à 875 fr. par tag. Par extrapolation, étant donné le recensement de 118 tags identiques, il est aisé de se rendre compte que les dégâts pourraient dépasser les 100 000 francs.
La visite domiciliaire a permis la saisie d'un important matériel servant à "taguer" et à "graffer", notamment 54 bonbonnes de peinture de différentes couleurs, 15 gros markers, des pochoirs, esquisses, etc. Le prévenu a été conduit en prison.
User avatar
DuBwIsE !!!
ekosystem family
ekosystem family
 
Posts: 615
Joined: January 12th, 2004, 1:59 pm
Location: normandie

Postby just » January 4th, 2008, 4:03 am

don´t know where to put...:

New NYC Transit squad out to erase subway graffiti plague
http://www.nydailynews.com/news/2007/12 ... subwa.html

http://whatyouwrite.wordpress.com/2007/ ... ti-patrol/

Image
User avatar
just
gold member
gold member
 
Posts: 664
Joined: September 25th, 2006, 8:22 am
Location: Berlin

Postby Koleo » March 8th, 2008, 2:51 pm

Image

New face of vandalism?
By Gersh Kuntzman
The Brooklyn Paper


http://www.brooklynpaper.com/stories/30 ... igirl.html

Image
User avatar
Koleo
burner
burner
 
Posts: 103
Joined: November 26th, 2004, 5:03 pm

Postby eko » July 25th, 2008, 3:48 pm

User avatar
eko
Site Admin
Site Admin
 
Posts: 4614
Joined: September 9th, 2003, 10:33 am
Location: France

Postby zhine » July 25th, 2008, 10:31 pm

cool !! :wink:
User avatar
zhine
ekosystem family
ekosystem family
 
Posts: 301
Joined: June 25th, 2004, 11:56 pm

Postby eko » August 20th, 2008, 7:42 pm

http://www.liberation.fr/culture/346323.FR.php

Coups de graff
Art de rue. A Lisbonne, le quartier Bairro Alto se veut un musée à ciel ouvert.
HERMINE MAUZÉ
QUOTIDIEN : mercredi 20 août 2008

Le quartier Bairro Alto de Lisbonne est le nouveau temple de la culture pour les fanatiques de street art. Un musée éphémère - immense exposition de graffitis en plein air - a été institué fin juillet avec le soutien de la Fondation Pampero, et recense 33 œuvres d’artistes portugais et étrangers. Ces fresques atypiques et créatives mixent revendications sociales et politiques. Parmi les artistes exposés par le musée, certains sont déjà consacrés, comme le Français Jef Aérosol, le Norvégien Dolk ou l’Allemand TheWalters ; d’autres, moins connus, trouvent ici une tribune d’expression valorisant leur art.

Polémique. A l’origine du projet, le MAL, Mouvement réveille-toi Lisbonne, entend bien réhabiliter les graff, tags et autres «masterpieces» (chefsd’œuvre) considérés par certains comme des nuisances urbaines. L’association propose une carte du quartier, ainsi qu’un audio-guide téléchargeable sur MP3, permettant aux promeneurs de s’enquérir de l’origine des œuvres, et propose des informations sur leurs créateurs.

Dans le quartier lisboète, des peintures à l’aérosol (avec ou sans pochoir) des feutres, des collages s’exhibent comme autant de fresques chatoyantes et bigarrées. Mais la polémique gronde dans la capitale portugaise. Les graffitis ne sont pas au goût de certains commerçants et résidents du quartier. Intimidation. Soutenus par des élus de l’opposition, les riverains ont convaincu la mairie de Lisbonne de faire nettoyer, à partir de septembre, deux rues du quartier. Les jeunes du coin estiment que c’est une tentative d’intimidation, des élus ayant menacé plusieurs fois, par le passé, de prendre des mesures de rétorsion, sans suite. Le maire socialiste de Lisbonne, António Costa, a lui aussi des pulsions sécuritaires. Il a prévu d’installer des caméras de vidéosurveillance qui dissuaderont les «gribouilleurs». Il envisage aussi de conclure un accord avec le ministère public, afin d’engager des poursuites judiciaires «rapides et pédagogiques» à l’encontre des tagueurs.

Le Bairro Alto est un quartier traditionnel, avec ses petites pâtisseries chaleureuses qui accueillent des bobos noctambules, entre boutiques branchées et bars «conceptuels». Les touristes plus traditionnels, faute de passion pour le graff, pourront continuer à s’extasier devant les miradouros et se laisser envoûter par les mélancoliques chanteuses de fado.


--

jamais entendu parler de ça
j'ai fait une petite recherche sur Flickr, Jef Aerosol a bien été dans ce quartier mais l'an dernier...
http://www.flickr.com/photos/jefaerosol ... 634765729/
User avatar
eko
Site Admin
Site Admin
 
Posts: 4614
Joined: September 9th, 2003, 10:33 am
Location: France

Postby DuBwIsE !!! » October 17th, 2008, 4:48 pm

User avatar
DuBwIsE !!!
ekosystem family
ekosystem family
 
Posts: 615
Joined: January 12th, 2004, 1:59 pm
Location: normandie

Postby HAO » October 30th, 2008, 7:16 pm

Extrait du magazine "Les Inrockuptibles numéro 674 / 28 octobre 2008"

Image
User avatar
HAO
burner
burner
 
Posts: 68
Joined: May 16th, 2004, 8:19 pm
Location: Chiotte City

Postby eko » October 30th, 2008, 8:22 pm

merci pour l'article Hao.
User avatar
eko
Site Admin
Site Admin
 
Posts: 4614
Joined: September 9th, 2003, 10:33 am
Location: France

Postby HAO » November 11th, 2008, 11:51 am

Plus d'actualité que jamais... voici l'édito du magazine :
WorldSigns #4 Automne 2003


Image
User avatar
HAO
burner
burner
 
Posts: 68
Joined: May 16th, 2004, 8:19 pm
Location: Chiotte City

Postby zhine » November 13th, 2008, 10:22 am

il ya du vrai, il y a du moins vrai, de la tolérence à avoir et du recul sur les inspirations de Tous et Toutes.

Big up Barbara Kruger.... 8)
User avatar
zhine
ekosystem family
ekosystem family
 
Posts: 301
Joined: June 25th, 2004, 11:56 pm

Postby g » November 18th, 2008, 7:44 pm

we take the same & we go on
on prend les mêmes et on continue

http://www.lezartsurbains.blogspot.com/
User avatar
g
gold member
gold member
 
Posts: 1689
Joined: October 1st, 2003, 1:22 pm
Location: Paris

PreviousNext

Return to Graffiti links & discussions

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest

cron