# LE SALE BOULOT show by Vladimir Cruells

# LE SALE BOULOT show by Vladimir Cruells

Postby g » October 12th, 2008, 11:13 pm

LE SALE BOULOT
expo de Vladimir Cruells
http://www.lesaleboulot.com/
au Générateur ( http://www.legenerateur.com/ )
jusqu'au 26 octobre.

Image



///////////////

HOw TO STOP AN ExPLODING MAN
Les vladimir cruells vivent dans les sous-bois. Ils côtoient les Kodama,

esprits des arbres qui vivent dans la forêt d’Hayao Miyazaki. Ils vivent

aussi au chili, au brésil, en Palestine. Ils sont en connexion avec les

tiques de Von Uexküll. Vivent en marge de l’ar t et dans les interstices.

Ils se déplacent sur tapis roulant. Vivent dans un monde p euplé et

chérissent les encombrants. cer tains d’entre eux se trouvent dans le zoo

de qalqilya afin d’y fomenter un soulèvement. ce sont des foisonnants.

Fouilleurs, farfouilleurs. Ils se protègent en créant des mondes

improbables. Sensibles. Ils se passent les Maîtres Fous de rouch en boucle

afin de digérer les colonisations, de les recracher. considèrent les

humains trop humains. Ils se nourrissent d’une multitude d’images, de sons

et de mots venus d’ailleurs. Hésitent à accepter des subventions pour la

sauvegarde de leur espèce. Espèce d’ar tiste, ils ont parfois p eur. Ils se

déplacent en faisant trembler, vibrer les tables. Accumulateur. Accumulateur

d’énergies. Ils sont dispropor tionnés. Totalement dispropor tionnés pour

se défendre. Ils absorb ent dans leurs mandibules des milliers de choses

transformées à toute vitesse. Ils travaillent la nuit et le jour. Ils ont

des moteurs afin d’agiter les choses et les mondes. Afin de ne pas tenir

en place. Sur tout ne pas tenir en place. chambouleurs à p eau noire et

blanche. Underground et résistant. Vivent souvent sous-terre et aiment la

lumière. Ils n’ont pas p eur des grands écar ts, ils les suscitent. creusent

l’interstice, encore. Le tissent sans cesse. Aménagent des intervalles.

Se déplacent en bande, toujours en bande. En horde. Ils s’organisent. Ils

adorent le politique. Assembleurs. Ils forment des entités combattantes.

Lisent Marcel broodthaers « il ne faut pas se sentir vendu avant d’avoir

été acheté, ou à p eine » et rigolent. Très souvent ils por tent des masques.

Avancent toujours masqués, et ne sont jamais seuls au monde. rituels et

transes. Ils plantent des pantalons. Graines de crapules… Grain de fable,

pour tout faire délirer…
Epis o d E 1: La tique de Von Uexküll.

Promenade dans des mondes inconnus: Tigre-balai, cerfs à corps-d’homme,

insectes, dinosaures, girafes et léopards munis de voiture ou d’hélicoptère

à dos … et bien d’autres êtres venus d’ailleurs. Il est difficile d’en

désigner l’espèce. Dans ces mondes, l’animal n’est pas l’autre de l’homme,

il est un acteur à par t entière des questions qui animent les humains.

comme si de nouveaux rappor ts étaient possibles entre sociétés animales

et sociétés humaines. comme si la question de la constitution de mondes

communs passait par celle des formes d’existence collective des animaux et

des manières d’en rendre compte. La multiplicité des êtres p eut être placée

sur un même plan, les mondes sont imbriqués. Aucun fondement normatif ne

décide a priori des droits à y par ticip er.

Un procédé mécanique p ermet d’activer la plupar t des êtres qui composent

ces mondes… Ils se distinguent pour tant des animaux-machines chers à la

conception mécaniste des êtres vivants. La mécanique a ici pour fonction

de créer de nouvelles formes de vie, des mondes vécus. Von Uexküll

s’énerve parfois: « Leur avis, qui ne laisse pas de paraître étrange aux

connaisseurs, se comprend par le fait que l’accès à ces mondes ne s’ouvre

pas à chacun, que cer tains préjugés sont propres à barricader la por te

qui en ferme l’entrée, si solidement que, de tout l’éclat répandu dans ces

mondes, aucun rayon lumineux ne parvient à p ercer jusqu’à nous. »1






Epis o d E 2: Le Sale boulot sale.

« Mon travail est sale! Il est entaché, comme les histoires que je manipule;

il est fait parfois très vite, comme on fait, en définitive un « sale

boulot ». »2 Détour: que nous diraient les animaux en élevage s’ils devaient

nous engueuler? Le motif de l’engueulade serait moins la finalité du travail

- l’abattage (le présumé sale boulot) - que les conditions immédiates de

celui-ci. Du point de vue de l’animal, « c’est le mauvais boulot ordinaire en

systèmes industriels qui ruine les animaux, les prive de leur monde et fait

de leur existence un non-sens absolu. »3
Epis o d E 3: Mf Doom, Mad Mike et le sous-commandant M (Le musée).

Méfaits du colonialisme. Notamment les inévitables masques africains

coupés de leurs histoires, de leur force de vie et d’action. « D’objets

pouvoirs », « d’objets actifs », ils se sont transformés en objets mor ts –

décontextualisés.

que dire du musée des vladimir cruells? D’abord on hésite: détournement

d’objets, dédoublement d’objets… les matériaux sont divers, les formes

aussi. Por traits, Visages… ils nous regardent. Ils ont un gardien qui ne

ressemble pas à ceux qu’on a l’habitude de trouver dans les musées. Il

fait par tie de leur monde, sa fonction n’est pas d’éviter le vol ou la

détérioration volontaire mais de prendre garde à ce qu’ils ne meurent pas…

ce sont des masques.
Epis o d E 11: Assemblator.

Une carte, des plis, des lignes, des couleurs, un Etat, une ville, des

découpages. Ils ont l’air presque naturels, immuables et pour tant… La

machine à assembler crée des liens, des rappor ts négociés entre objets

hétérogènes. Elle ne craint pas le désordre. Elle détecte les forces de

résistance au processus d’uniformisation et les accompagne. Espace de

jux taposition, la p erception y est multiple. Elle accorde la primauté

au processus et au changement. Le transitoire, l’interaction, le lien

l’empor tent sur la substance et les frontières figées.

Parfois – rarement – ils regardent des séries américaines à la télévision.

« Nous rêvons d’espoir et de changements, de feu, d’amour, de mor t et

puis cela arrive. Le rêve devient réalité. Et la réponse à ce b esoin de

déchiffrer les mystères de la vie se montre enfin, comme la lueur d’une

aub e nouvelle. » Heroes, « How To Stop An E xploding Man ». Epis o d E 23 - sais o n1.
Ils sont vivants.


Fabrizio Terranova*

Graziella Vella**

Asialand, 2008.


1 A propos des zoologistes et physiologistes qui dénient l’existence des mondes vécus.

cf. Von Uexküll J., Mondes animaux et Monde humain, suivi de L a Théorie d e la Signific ation,

traduction - P. Müller, Denoël, 1965.

2 Vladimir cruells.

3 Porcher, J., Travailler avec des animaux d’élevage, in bêtes et Hommes, Gallimard, 2007.


* a.k.a. Fabulator. Vidéaste, programmateur culturel. Enseigne à l’Ecole de recherche Graphique –

Ecole Supérieure des Ar ts (ErG), bruxelles.

** Anthropologue. Enseigne à l’I.S.A.c.F. La cambre - Architecture, bruxelles.
User avatar
g
gold member
gold member
 
Posts: 1689
Joined: October 1st, 2003, 1:22 pm
Location: Paris

Postby g » October 14th, 2008, 7:55 pm

Image
Image
Image
Image
Image

<object width="425" height="344"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/W7uqSPlUUaE&hl=en&fs=1"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/W7uqSPlUUaE&hl=en&fs=1" type="application/x-shockwave-flash" allowfullscreen="true" width="425" height="344"></embed></object>
User avatar
g
gold member
gold member
 
Posts: 1689
Joined: October 1st, 2003, 1:22 pm
Location: Paris

Postby g » October 21st, 2008, 5:27 pm

Image

and a new video

<div><object width="420" height="323"><param name="movie" value="http://dailymotion.alice.it/swf/k5koG2F2UZ0tXVOjLI&related=1"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowScriptAccess" value="always"></param><embed src="http://dailymotion.alice.it/swf/k5koG2F2UZ0tXVOjLI&related=1" type="application/x-shockwave-flash" width="420" height="323" allowFullScreen="true" allowScriptAccess="always"></embed></object><br /><b><a href="http://dailymotion.alice.it/video/x751e2_le-sale-boulot_creation">Le sale boulot</a></b><br /</div>
User avatar
g
gold member
gold member
 
Posts: 1689
Joined: October 1st, 2003, 1:22 pm
Location: Paris


Return to France

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest

cron