Orkadre /// Lignes de vie // Lksir
Édition PIKTUR
10x9 cm. / 400 pages / couleur / 20 €
ISBN : 2-9526838-0-8

 


Pour commencer, comment faut-il prononcer ton nom ? El-Ca-Sire ? Elixir ? … ?

L kasir, Elixir, Alexi, Casimir, Eliskir …je m’en suis mangé des variantes ! A priori, parti d’elixir, ça sonne plus El-Ca-Sir maintenant.

On a découvert tes productions y’a environ 6 mois sur ekosystem. Et tu arrives avec cette petite brique de 400 pages. Peux-tu un peu te présenter et nous dire ce que tu as fait avant d’arriver à ce riche pavé.

Ben, moi je peins depuis 93. Je suis passé par plusieurs phases. J’ai fait mon apprentissage à la bombe grâce aux tags, puis aux lettrages. Au début peu de persos. J’en dessinais en parallèle (surtout en cours de math ou d’histoire géo à l’époque !), mais pour moi, la bombe, c’étaient le tag et la lettre. J’ai enfilé différents styles, comme on passe d’un T-shirt préféré à un autre (lettres « batons », puis rondes, effet chromes dégradés, highlight, outline, 3D volume, aplats, etc…). À partir de 98, j’ai beaucoup plus mêlé mon travail de dessin à mes expériences de rendu de matière à la bombe. Et puis, j’adorais comme support les murs pourris des entrepôts, plus que mes feuilles à dessin. Je trouvais mon style aussi, alors, j’ai taillé dans le bloc et évolué dans un sens plutôt que dans un autre. Aujourd’hui, je peins comme je dessine, dessine comme je vis, vis comme je peins, je ne dissocie plus tout ce bordel. Il est sur mon dos le jour et la nuit !


lksir lksir lksir lksir lksir lksir lksir lksir
Click on the pictures to enlarge them



Que va-t-on trouver dans ce livre, c’est un mélange de photos et d’illustrations ?

Orkadre est composé de différentes pièces d’un même ensemble : une sorte d’autoportrait en 400 pages. Les dessins, graffs, photos, infographies ou croquis de nu se font écho, et s’organisent autour de la thématique « expressivité du trait », qui caractérise ces productions et mon travail en ce moment. Tous les visuels qu’on y trouve sont des travaux bien personnels. Ils ne sont pas cadrés par des préoccupations commerciales. Les seuls « boulots » que j’y ai placés sont ceux où j’ai eu carte blanche. Beaucoup de crayonnés sont des dessins de marge, en premier jet, auxquels j’accorde autant d’importance qu’à des travaux plus peaufinés. Les graffs in situ sont plutôt bruts, épurés et jouent avec leur environnement.

Qu’est-ce qui t’a semblé le plus difficile dans la réalisation du livre ?

Le plus difficile en général, est de rester motivé pendant toute la durée d’un projet. Au début, bien sûr c’était la fête ! Un nouveau projet frais, un petit livre à sortir. Cool ! Mais en amont, il y a eu toutes ces considérations « extra-artistiques », à prendre en compte : dossiers à monter, budgétisations, démarchages, parrainages éventuels. Puis le suivi… J’ai ce projet en tête depuis 2004. Je l’ai entamé concrètement il y a un an. Être patient n’est pas toujours facile.



lksir lksir lksir lksir lksir lksir lksir lksir
Click on the pictures to enlarge them


Es-tu satisfait du résultat ?

Oui, plutôt. Le 1er Orkadre que je suis allé récupérer avec Laurent (mon éditeur) à l’imprimerie était très proche de ce que j’avais eu en tête durant tous ces mois de réflexion et d’attente. Dans la forme, comme dans le fond. Techniquement, on a fait ce qu’il fallait pour… pauvres imprimeurs, on leur a bien pris la tête ! Il a fallu suivre ça de près : format atypique, qualité du rendu, bonne tenue de l’ouvrage (rapport à son épaisseur et à la micro-perforation des pages). On a insisté, rappelé, vérifié… ça a payé, on l’a testé, malmené. Il tient bien l’animal !

Le bouquin s’appelle « Orkadre vol 1 / Lignes de vie / Lksir », ça semble indiquer que l’éditeur (Piktur) va en sortir d’autres. As-tu quelques infos ?

Le numéro 2 d’Orkadre sortira en septembre 2007. Il présentera un autre artiste à la personnalité et aux travaux bien différents des miens. C’est notre volonté pour la collection. Mettre naturellement en évidence la singularité de chaque auteur en permettant une confrontation entre chaque tome, au sein d’une même collection.

lksir lksir lksir lksir lksir lksir lksir lksir
Click on the pictures to enlarge them

En fouillant un peu sur le net je suis tombé sur ton nom associé aux VR6 et A31. Groupes assez réputés notamment pour leurs peintures sur wagons…

A31, mon crew, des potes ! C’est vrai, la majorité pose en vandale. Du bon gros chrome, du train ou de la fresque en gros lettrages colorés bien massifs. On est quelques-uns à faire exception. On peint encore ensemble sur terrain. On se gaze, Idem sur mes compos à « 3 traits », moi pour ces « fonds noirs et basta ». Mais c’est cool de peindre ensemble, en mode graffiti pur, ça fait du bien aussi. Juste pour le fun !

En regardant les liens sur ton blog on a quelques infos, mais pourrais-tu néanmoins nous citer les gens, les artistes dont tu apprécies le travail (pas seulement dans le graffiti) ?

Yep ! Je peux t’en lâcher quelques-uns. Graffeurs : Erosie, Popay, Viagrafik, Blu, Os Gemeos, « feu » Toast ( !), Lime, Faille, Banksy… Dessinateurs : Nicolas de Crécy, Carlos Nine, Gaultier, Delphine Durand, Eric Laserre, Seb Jarnot… Les «majors» : Mucha, Schiele, Calder, Tapies, G. Rousse, P. Pinoncilli, A. Goldsworthy. Écrivains : Ionesco, H. Michaux, S. Beckett… Réalisateur : Jim Jarmusch, Sofia Copola, Lars Von Trier, Terry Gilliam… Zik : plutôt fan des labels Warp et Ninja Tune … bah y’en tellement d’autres…

Tu vis à Rouen. A part toi y’a quoi/qui d’intéressant en Seine-Maritime ? :-)

Hé ! On est nombreux ! Mais dans la continuité de ceux que je viens de citer, j’ajouterais Alain, un SDF de Rouen qui, couverture sur le dos, grave dans nos rues tous les supports en dur (portes, gouttières, etc.), en superposant des mots avec une typo particulière. De l’art brut dans toute sa splendeur. Je pense aussi à Burn, l’un de ces nombreux artistes trop talentueux qu’on voudrait voir sortir de l’ombre, et qui péteraient tout ! Il y en beaucoup d’autres, ici comme ailleurs ! Sinon, il y a aussi un nouveau pont, à Rouen, qui monte et qui descend. Très curieux…

Quels sont les 3 morceaux que tu as le plus écoutés cet été ?

Cet été ? Attends voir… 3 morceaux, c’est pas beaucoup. Je taffe en musique, alors je tape dans pleins de style. Bon, disons un peu plus du vieux Gainsbourg, et de la drum n’bass.

Tes souhaits, tes envies, tes projets pour les prochains mois ?

Des projets d’expos assez sympas… Notamment un avec mon frère, mélangeant animation (il fait de la vidéo) et travail de peinture… du design pour une ligne de vêtement (…), et, dans le prolongement d’Orkadre, d’autres plus petites parutions, sans doute aussi avec d’autres artistes... et quelques membres du HSH !
Il y a également une expositon orkadre/ Lksir en ce moment, à la galerie YARALT, et ce jusqu’au 7 octobre…

Où trouver Orkadre ? + lksir sur ekosystem + le blog d'ksir

lksir lksir

ekosystem september 2006